Bönigen-Iseltwald - Couleur locale au bord du lac de Brienz

Histoire

Le nom de Bönigen vient du vieil haut allemand et se compose du patronyme « Bono » et du suffixe topographique « -ingun » (« gens de ») ; Bönigen signifie donc littéralement « les gens de Bono » et indique ainsi un rapport d’appartenance clanique.
Le village est mentionné la première fois en l’an 1261 en tant que « villa Boningen » (cf. Dictionnaire historique de la Suisse).
Au début, on disposait de sortes de gondoles sur lac, de charrettes pour Interlaken. Au cours des années 1830 apparaît le premier bateau à vapeur en service sur le lac de Brienz, ce qui provoque un étonnement encore plus grand que l'apparition des premiers cygnes en 1776. L’année 1874 marque l’installation à Bönigen du premier train de la ligne du Bödeli.

Source : brochure explicative « Wie Bönigen ein Kurort wurde » (Comment Bönigen est devenu station de cure) de l’office de tourisme, association régionale et commune de Bönigen

Le développement de Bönigen en tant que lieu de vacances a été déterminé par son intégration dans le réseau de communication routière transfrontalier en 1874. Depuis cette date, Bönigen est un lieu de villégiature et de destination d’excursions en week-end très apprécié. C’est ce dont témoignent de nombreuses affiches publicitaires de jadis. « Bönigen s’étend, gracieux et charmant, idylliquement sur la rive droite de la Lütschine… », proclamait déjà la première campagne publicitaire en 1890 à propos de Bönigen, qualifié de station de cure incontournable. Jusqu’en 1870, l’essentiel des touristes à Bönigen étaient des voyageurs de passage. Or à partir de 1880, ce sont dans une large mesure des familles qui viennent profiter du bienfaisant été à Bönigen pour s’y détendre, se distraire et se ressourcer par la beauté du paysage et de la nature. Après la Première Guerre mondiale, Bönigen est prisé comme lieu de cure. Les prospectus publiés en 1937 font pour la première fois état de l’ancienne tradition de la construction en bois à Bönigen.

Source : brochure « Klimatischer Luftkurort » (Station de cure climatique) Bönigen sur le lac de Brienz et Bönigen Suisse, Oberland bernois


Qui sont les personnes, les familles qui se rendent à Bönigen durant son apogée touristique pour se ressourcer dans la fraîcheur de l’été, généralement pendant 1 à 6 semaines ? Herrmann Hartmann (1865-1932) a apporté une explication qui, même cent ans après, convainc toujours par son actualité : « C’est à la multitude des intérêts d’Interlaken que Bönigen doit son avènement de lieu de cure, et de nos jours encore la proximité d’Interlaken, qui lui donne toute la mesure de son importance et attire des visiteurs qui souhaitent jouir de l’isolement attrayant et pourtant aussi tout proche de la vigueur d’un lieu de cure de renom mondial, lesquels visiteurs sont assurés de trouver ici l’un des nombreux endroits recherchés dans l’Oberland bernois. »

Dans « Fremdenliste für Interlaken », 4 juillet 1915
Bönigen-Iseltwald Tourismus
Seestrasse 6
3806 Bönigen
Tel. +41 (0)33 822 29 58
Fax +41 (0)33 823 40 51
mail@boenigen-iseltwald.ch
www.boenigen.ch
Histoire Bönigen
Histoire Bönigen Histoire Bönigen
Source photo : issu de la collection des cartes postales de Bönigen appartenant à Bernhard Michel